Gouvernance alimentaire

La transformation des systèmes alimentaires vers des modes de production et de consommation plus durables nécessite des mutations importantes à différents niveaux. Les auteurs du Scénario Afterres2050 montrent que ces transformations touchent notamment les systèmes de culture, l’utilisation des surfaces agricoles et non agricoles, la prise en compte des impacts environnementaux et le changement de comportement alimentaire. Il s’agit aussi de rendre plus démocratique les modes de décision touchant à l’agriculture et l’alimentation et de mobiliser des outils de politique publique.

De plus en plus de territoires et de villes ont pris conscience des enjeux de la relocalisation alimentaire, et se sont dotés de conseils alimentaires qui s’intéressent non pas uniquement à l’accès à la nourriture, mais aussi à l’origine géographique des produits, à leur qualité, aux pratiques agricoles, et aux modes de distribution. En Europe, des conseils alimentaires ont vu le jour à Bordeaux, Nantes, Montpellier, Milan, Turin, Pise, Londres et Bristol. Des démarches comme celle des « Jardins du Pays d’Aubagne », en Région PACA englobe aussi des zones rurales et des zones péri-urbaines.

Ces conseils sont des groupes d’acteurs engagés qui, par leur influence et leurs réseaux, font évoluer les pratiques, favorisent le développement des circuits courts, voire tentent de limiter la progression des grandes surfaces, comme à Bristol en Angleterre.
Ce n’est pas un hasard si la métropole de Montpellier, engagée sur ces questions, organise en février 2019 les premières Assises territoriales de la transition agro-écologique et de l’alimentation durable.

Pour aller plus loin

LIENS

- SOLAGRO, Le Scénario AFTERRES 2050 
- Observatoire du Haut Débit Alimentaire (HDA)
- LaRevueDurable, n°59 sur la Transition agroécologique paysanne
- Réseau rural PACA 
- Les Jardins du Pays d’Aubagne
- Assises territoriales de la transition agro-écologique et de l’alimentation durable