Le changement climatique dans les Alpes

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur est considérée comme un point chaud, en France, du fait de son réchauffement plus rapide que la moyenne nationale, sous l’influence de la Méditerranée. De plus, les zones de montagne telles que les Alpes du Sud sont considérées comme des milieux fragiles et sensibles aux variations climatiques. 


impact du climat Climat 2


Pour aborder la question du changement climatique, Christophe Chaix, climatologue et partenaire du projet Agroécologie de 2015 à 2017, propose de s’intéresser aux évolutions des températures et des précipitations, les deux grands paramètres qui vont jouent sur l'ensemble des systèmes naturels et des activités humaines – dont le secteur agricole.
Selon l’Observatoire savoyard du changement climatique, qui effectue des relevés dans les Hautes-Alpes, on observe une tendance à la hausse des températures moyennes annuelles entre 1900 et 2015 de 1.92°C à l'échelle des Alpes françaises (Figure 1), avec un léger écart entre les Alpes du Nord (+2.05°C) et les Alpes du Sud (+1.8°C), et une augmentation significative des températures à partir de 1987.



Evolution des températures dans les alpes


L’analyse saisonnière complète le tableau. De 1950 à 2015, l’été présente le plus grand réchauffement (2,5°C) et la fréquence des canicules estivales s’accélère depuis 2003. C’est le mois de juin se réchauffe le plus (+ 2,9°C depuis 1959) tandis que l’hiver reste la saison qui se réchauffe le moins (+ 0,9°C depuis 1950).
Côté précipitations, on observe une légère tendance à la baisse sur la période 1951 – 2015 (Figure 2), mais là encore, c’est encore l’analyse par saison qui livre les résultats les plus significatifs.
Christophe Chaix observe deux phénomènes pertinents pour le monde agricole:
• moins de pluie, jusqu'à moins 30 - 50% de diminution l'été pour la fin du siècle
• la multiplication des périodes de sécheresse (comme les périodes 1971-1976 et 2003-2011)


Evolution des précipitations dans les Hautes Alpes


Les scientifiques insistent sur le fait que les impacts du changement climatique ne sont ni uniformément, ni équitablement répartis à l’échelle du département. Ces différences tiennent à l’exposition aux aléas climatiques mais aussi aux spécificités géographiques et socio-économiques territoriales susceptibles d’influencer la vulnérabilité des systèmes.

Pour aller plus loin

PDF à télécharger

- Réseau Alpage Sentinelles : Comprendre le changement climatique en alpage (Chaix, C., Dodie, H. et Nettier, B., 2017)

Liens

- ARTACLIM : Adaptation et Résilience des Territoires alpins face au changement climatique 
- GREC-SUD : Groupe régional d’experts sur le climat en Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur 
- Observatoire savoyard du changement climatique